POLÉMIQUE AU SUJET DU PRESTIGIEUX PRIX PHOTO « MASTER HASSELBLAD 2018 »

Le Hasselblad Masters est un concours biannuel et l’un des plus prestigieux concours de photographie professionnelle au monde. Il permet aux professionnels de renommée internationale et aux nouveaux arrivants de s’imposer dans le monde de la photographie.

Chaque lauréat Hasselblad Masters obtiendra le titre de «Maître Hasselblad». De plus, ils recevront un nouvel appareil photo moyen format Hasselblad et seront invités à tourner pour un projet collaboratif avec Hasselblad. Ce projet sera imprimé et publié dans le livre bisannuel Hasselblad Masters. Les gagnants recevront leurs prix, appareils photo moyens et trophées lors d’une cérémonie spéciale Photokina 2018 à Cologne en Allemagne en septembre.

LE JURY DU PRIX PHOTO « MASTER HASSELBLAD 2018 »

Le jury du « MASTER HASSELBLAD 2018″est composé des anciens lauréats des Masters, de photographes expérimentés et de membres de la presse photographique. Les membres du jury du Hasselblad Masters Awards 2018 étaient:

Tom Oldham – Photographe
Ali Rajabi – Ancien lauréat
Martin Hausler – Photographe
Katerina Belkina – Ancien lauréat
Swee Oh – Ancien lauréat
Lars van de Goor – Ancien lauréat
Tim Flach – Photographe
Kevin Then – Photographe
Bara Prasilova – Ancien lauréat
Damien Demolder – Journaliste
Blair Bunting – Photographe
Hans van Ommeren – Ancien lauréat
Mads Nissen – Photographe
Kevin Raber – Journaliste

Le membre du jury et photographe professionnel Tom Oldham a déclaré avoir été très impressionné par les candidats de cette année qu’il trouve très à l’avant-garde, des preneurs de risques hors du commun.

Lien vers le site des HASSELBLAD MASTERS AWARD 2018

POLÉMIQUE AU SUJET DU PRIX PHOTO « MASTER HASSELBLAD 2018 » :

Le journaliste Luc Desbenoit publie une tribune très critique sur le site web de Télérama le 04/02/2018. Pour lui plusieurs lauréats s’illustrent par leur manipulations numériques, produisant des images complètement déréalisées…  Dans son article, il prend comme exemple les photos de piscine de la slovaque Maria Svarbova qu’il trouve remarquables par son souci de déréalisation totale. Ces images évoquent pour lui David Hockney. Mais pour lui, le peintre britannique ne simplifie par le réel. Au contraire, il l’interprète et le sublime en mettant l’accent sur le désir d’un corps, la beauté d’une eau bleue ou les éclaboussures d’un plongeon. Le journaliste Luc Desbenoit trouve au contraire que Svarbova gomme, efface, maquille le réel. Et qu’elle crée un monde sans rides ni vergetures où tout est calme, sans émotion, et assez effroyable de part son implacable perfection.

Le journaliste Luc Desbenoit fait remarquer que les onze lauréats de ce prix prestigieux sont tous des orfèvres de la retouche numérique sur ordinateur. Que leurs images sont des dessins ou des peintures mais surtout pas des photos. Il s’agit, selon lui, d’une tendance lourde dans l’histoire de la photographie,  ce rejet du cliché « réaliste » n’étant pas à mettre sur le compte des nouvelles technologies. La photographie est com­plexée et se sentant illégitime, en doutant d’elle-même et son propre génie, elle fuit le réel au lieu de l’interpréter.

Lien vers l’article de Télérama 

 

POLÉMIQUE AU SUJET DU PRESTIGIEUX PRIX PHOTO « MASTER HASSELBLAD 2018 »

Zoom’Up : des cours photo pour apprendre la photo avec votre appareil photo Canon, Nikon, Pentax, Sony, Fujifilm, Olympus, Panasonic, Leica…. Des cours de photo d’initiation et de perfectionnement de 4h30 en petit groupe de 3 à 6 personnes dans notre atelier au pied du parc de Belleville à Paris.

Réserver un cours photo

Découvrez la qualité de nos cours de photo en consultant les avis des participants à nos formations photo.

Découvrez les avis des participants

N’oubliez pas de venir découvrir notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/ZoomupBiz 

Découvrez notre chaîne YouTube

Vous avez aimé notre article ? Likez le, commentez-le, partagez-le.

Laisser un message